août 19, 2022

Et l’UDPS Patricia Nseya pour combler la 1è Vice-présidence de l’Assemblée Nationale

L’ Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), vient de désigner son candidat pour remplacer Jean-Marc Kabund au poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée Nationale. Il s’agit de la Secrétaire nationale en charge de la solidarité et des actions humanitaires du parti, la députée Patricia Nseya Mulela.

Il a fallu que s’implique le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au cours d’une réunion de direction politique convoquée ce lundi 08 juin pour faire bouger les lignes dans les rangs UDPS et acter un choix consensuel.

L’élue de la circonscription électorale de Likasi dans le Haut-Katanga a donc été choisi comme candidate unique de l’UDPS sur une liste de 16 députés du parti qui s’étaient signalés pour prendre la place de Jean-Marc Kabund-a-Kabund récemment destitué.

Il s’agit de André Mbata, Paul Tshilumbu, Léon Mubikayi, Nadine Mangabu, Freddy Tshibangu, Tumba Mukendi Léon, Rémy Masamba, Coco Mulongo, Wamu Henriette, Tony Mwaba, Étienne Bidjep, Josué Kalukuta, Freddy Musambia, Patricia Nseya, Augustin Mulumba Kanza, ainsi qu’Eric Ngalula.

Patricia Nseya pourra donc remplacer Jean-Marc Kabund au Bureau de l’Assemblée Nationale, à l’issue de l’élection prévue le 12 juin, trois jours avant la clôture de la session ordinaire de mars. Le président a.i de l’UDPS avait été destitué, le 25 mai, suite à une pétition initiée par le Député national, Jean-Jacques Mamba qui lui avait reproché d’avoir jeté de l’opprobre sur le Parlement en affirmant, sans preuve, que la convocation du Congrès coûterait 7 millions de dollars américains au trésor public.

Qui est réellement l’heureuse promue.

Agée de 41 ans, Nseya a gravi des échelons au sein du parti présidentiel. Elle a fait son adhésion en 2001 à la section Panda, à Likasi dans le Haut-Katanga. Militante engagée, quatre ans après, elle sera désignée 2ème Vice-présidente de l’Assemblée fédérale de l’UDPS à Likasi.

Fort de son appropriation de l’idéologie du parti, elle est désignée, en 2010, Vice-présidente du Bureau provisoire et Trésorière au Bureau définitif du 1er Congrès de l’UDPS tenu à Kinshasa.

Aux scrutins de 2011, Patricia Nseya fut envoyée par son parti comme Mandataire du candidat Président Étienne Tshisekedi à la CENI.

Elle sera en suite désignée Secrétaire nationale adjointe au Département de l’Organisation du parti, puis Conseillère chargée des questions électorales au cabinet du Président du parti et Secrétaire nationale et enfin chef de Département des questions sociales.

En 2019, elle a été élue Députée nationale dans la circonscription de Likasi dans le Haut-Katanga.

Nseya est également Avocate au Barreau près la Cour d’Appel de Lubumbashi depuis mars 2011. Elle est licenciée en Droit (Droit économique et social) de l’Université de Lubumbashi.

La Députée Patricia Nseya Mulela est donc sur le point d’être élue la deuxième personnalité de la Chambre basse du Parlement.