mai 22, 2022

Média : Journée Mondiale de la Radio, le plus suivi des médias en RDC

             Ce 13 février marque la célébration de la 11è célébration de la Journée Mondiale de la Radio avec comme pour thème « Radio et confiance ».

              Cette journée a été proclamée en 2011 par les États membres de l’UNESCO et adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2012 en tant que Journée internationale.

               A ce jour, la radio reste l’un des médias les plus fiables et les plus utilisés. Au fil des ans, la radio a fourni un accès rapide et abordable à l’information en temps réel. De même, la radio a permis de couvrir des questions d’intérêt public, parfois de manière participative en laissant la parole aux auditeurs, jusqu’à aboutir à des changements dans la gestion des affaires publiques. Enfin, la radio reste un moyen important de sensibilisation, d’éducation et de divertissement. Faisant le lien entre les technologies « traditionnelles » et les technologies de pointe, la radio offre aujourd’hui une variété de contenus par le biais de différents dispositifs et formats, tels que les podcasts et les sites web multimédias.

               À l’occasion de cette journée, l’UNESCO appelle toutes les stations de radio du monde entier à célébrer la 11ème édition de cet événement et plus d’un siècle de radio.

               En République Démocratique du Congo, selon une étude média de l’Agence Target rendue publique le 23 juillet 2021, la radio reste en tête des médias les plus suivis en RDC avec 62% des parts d’audience. Elle conserve son positionnement à cause notamment du manque d’électricité dans certains coins de la RDC. Une situation qui empêche de millions de personnes de suivre d’autres médias comme ils l’auraient souhaité à l’instar de la télévision. Ainsi, la radio est très écoutée entre 6h00 et 9h00 et 18-20h00 dans le pays.

               L’étude Target révèle qu’outre l’absence d’électricité qui place la radio en tête de média le plus suivi dans le pays, cette dernière est également très accessible grâce aux postes radios disponibles sur le marché et même sur téléphone. Ce média est beaucoup plus utilisé dans les milieux ruraux, par exemple dans les provinces de l’ex-Equateur avec 85% d’audience ou l’ex- Bandundu avec 78 %. La radio est consommée beaucoup plus par les personnes âgées de 50 ans et plus avec 68 %.

La radio est talonnée par la télévision comme média le plus suivi dans le pays avec un taux de 44%. C’est surtout dans les grandes villes du pays que les gens regardent la télévision entre 18h et 21h. Elle est beaucoup plus consommée par les jeunes avec 51%.

L’internet vient en troisième position et continue de progresser encore dans l’univers de l’utilisation des médias en République Démocratique du Congo. Il compte 35 % de score dans cette nouvelle étude. Cette enquête démontre qu’Internet est le média des riches, des personnes qui ont des revenus élevés et même très élevés. Cependant, la catégorie qui utilise davantage Internet est constituée des jeunes âgés de 18 ans à 35 ans avec 52 %.

Les chaînes câblées occupent la quatrième position avec 17%. La presse écrite ferme l’étude avec 6% seulement des parts d’audience. Elle continue de régresser notamment à cause de la progression d’internet où l’on trouve les informations facilement.

En général, les congolais aiment suivre la télévision le week-end ; la radio et la presse écrite en début de la semaine. Et Internet chaque jour selon des heures différentes.

La Rédaction