août 18, 2022

Média-RDC: Les radios communautaires s’en vont en guerre contre la surtaxation

                          C’est depuis le13 novembre 2020 que les radios communautaires de la RDC à travers la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) ont lancé une campagne de plaidoyer en rapport avec les statuts juridique et fiscal des radios communautaires. Cette campagne s’étendra jusqu’au13 Février 2021, date de la commémoration de la journée internationale de la radio indexe la surtaxation qu’endurent les radios communautaires et associatives tant des grands centres urbains que du Congo profond.  

Il faut noter que la FRPC qui coordonne un réseau de plus de 400 radios associatives et communautaires qui rythment le quotidiens des millions des congolais jusque dans des recoins où même les médias de l’Etat ne sont pas captés. Ces radios disent le temps, préviennent les catastrophes sanitaires et agricoles, animent et sensibilisent sur les grands enjeux locaux en même temps qu’ils forment sur les thématiques les plus pertinentes de la vie de tout un chacun.  Ces organes qui sont pour la plus part des associations sans buts lucratifs ne jouissent d’aucune subvention ni de la part de l’Etat, ni d’autres organismes locaux ou internationaux. Ils ne génèrent même pas de recette, et parfois les paysans se cotisent pour acheter ne fut-ce que du carburant pour actionner le groupe électrogène de la station du coin pour une ou deux heures la journée.

Et, malgré tous ces sacrifices consentis par les communautés les services de l’Etat, qui font bien leur travail, font appliquer toutes les lois fiscales en vigueurs à l’endroit de ces radios.  C’est pourquoi, plutôt d’enfreindre la loi à ne payant pas ces taxes, ces radios associatives et communautaires recourent auprès de la FRPC pour lancer un moratoire sur la surséance de toutes ces taxes et redevance. Le 02 septembre 2020 la FRPC finalisait ce moratoire qu’elle s’était employée à présenter le 16 octobre 2020 auprès des autorités concernées dont le ministère de PT-NTIC. Adolphe Kalonda Kiomba, conseiller juridique du ministère de PT-NTIC, tout en encourageant cette initiative avait déclaré se faire lui défenseur de cette noble cause devant son ministre.

                                Lancée dans sa campagne, la FRPC n’a pas lésiné sur ses opportunités pour impliquer les grands acteurs de la scène médiatico- culturelle congolaise tels qu’Abraham de la troupe TumaHaut, Elombe de la Troupe Simba…pour produire des spots audio, des spots vidéo ainsi qu’une panoplie d’autres supports communicationnels en vue d’amplifier cette voix du Congo profond.

                                La FRPC a été créée depuis le vendredi 13 Avril 2007 avec pour mission de stimuler la participation des populations congolaises au développement national démocratique par les émissions radio. Pour ce faire, elle vise à travers ses réseaux provinciaux, à renforcer les capacités des radios de proximité membres, défendre ses intérêts, favoriser leur solidarité et accompagner les projets des radios communautaires en gestation.

Freddy Kabeya