août 18, 2022

Nord-Kivu : Un affrontement entre groupes armés à fait 27 morts à Rutshuru

Au moins 27 rebelles ont été tués dans un affrontement qui a opposé la milice Nduma Defense Of Congo Rénové (NDC-R) aux rebelles des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), le mercredi 03 juin 2020 dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu (Est de la RDC).

D’après Désiré Ngabo, porte-parole du NDC-Rénové qui donne l’information à 7SUR7.CD, ces 27 personnes tuées étaient du côté des rebelles FDLR, 7 armes AK47 ont également été récupérées et plusieurs blessés enregistrés dans les deux camps.

« En riposte aux multiples attaques des FDLR, nous avons lancé une offensive depuis le mercredi dans la matinée dans le territoire de Rutshuru en chefferie de Bwito, groupement Bukombo, localité Chahemba et Mashango. Nous venons d’infliger une lourde perte et comptons 7 armes AK47 et munitions récupérées », a fait savoir Désiré Ngabo.

La même source affirme que l’un des grands leaders des FDLRL, le colonel Pascal a été grièvement blessé dans ces combats et conduit à l’hôpital de Mweso dans le Masisi.

Une information confirmée par des sources de la société civile locale, contrairement à l’armée congolaise qui promet de réagir « dans les prochaines heures si c’est nécessaire ». Le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu affirme cependant, que tout ce qui importe pour l’armée congolaise, c’est la poursuite des opérations militaires de grande envergure pour la neutralisation de tous les mouvements rebelles.

Il sied de noter qu’il s’observe plusieurs affrontements entre ces deux groupes rebelles depuis plusieurs années dans les territoires de Rutshuru et Masisi. Le NDC-R a récemment manifesté sa volonté de déposer les armes auprès des autorités congolaises à conditions que ces dernières éradiquent le phénomène FDLR