juillet 6, 2022

AFRIQUE-CULTURE : Présidence congolaise de l’Union Africaine, les « Révoltés de la Plume » lancent un concours panafricain de littérature

                              Le collectif les « Révoltés de la Plume »  vient de lancer un concours panafricain de littérature sur le thème de la « Renaissance Africaine ». Les disciplines littéraires ciblées sont la poésie (1 page) et la nouvelle (3 pages A4) à envoyer par mail à revoltedelaplume243@gmail.com. Les soumissions sont attendues de tous les pays africains et, un jury panafricain se penchera sur toutes les contributions pour en dégager des lauréats consensuels. La réception de textes reste donc ouverte jusqu’au 28 février 2021 minuit.

Contacté par ABCommunication, le poète Harris Kasongo, coordonnateur des « Révoltés de la Plume » précise que le fait que cet appel à textes tombe à la même période que la prise en main par la République Démocratique du Congo de la présidence de l’Union Africaine n’est qu’heureuse coïncidence, encore que le thème principal de présidence rdcéenne est « Culture, arts, patrimoine : leviers du développement de l’Afrique…» Au coordonnateur Harris Kasongo de paraphraser alors John Kennedy dans son discours inaugural de janvier 1961 quand il signait: « ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Tout congolais, d’où qu’il soit, dans ses divers domaines de performance peut donc en remplissant l’huile de sa propre lampe, dissiper un tant soit peu un pan de la grosse nappe d‘obscurité qui voile le ciel congolais, le ciel africain. Et Harris Kasongo de conclure que les « Révoltés de la Plume » de la plume sont très déterminés de vendre une image éminemment culturelle de ce pays longtemps réputé scandale tant en géologie qu’en frasques multiformes.

 Il faut noter que tous les textes primés courront donc le premier numéro de la revue Feuille de Route que publiera désormais, et de façon continu le collectif littéraire susnommé. A nos plumes donc !

                                                                                                                      Noémie