septembre 25, 2022

Culture : le baobab Bienvenu Sene des éditions Mabiki s’en va

C’est dans la soirée de ce lundi 31 janvier qu’est tombée la nouvelle de mort de Bienvenu Sene Mongaba.

« Sango ya mawa. Ndeko Bienvenu, moto ya yambo ya Éditions Mabiki, atiki biso lelo na sima ya crise cardiaque moko » (Communiqué Nécrologique. Le frère Bienvenu, numéro un des Editions Mabiki vient de nous quitter aujourd’hui après crise cardiaque)

C’est par ce communiqué laconique que la page facebook des éditions Mabiki confirme cette triste nouvelle que beaucoup espéraient être une simple rumeur. La teneur même de l’annonce du message nécrologique illustre le combat sans merci qu’a mené de son vivant Bienvenu  Sene pour la revalorisation des langues locales tant dans la sphère culturelle, littéraire que scientifique. Ce docteur en Chimie et en didactique des sciences naturelles de l’Université Catholique de Louvain s’est fait remarquer il y a de cela deux décennies dans la promotion de la vulgarisation des sciences en langues congolaises tout en mettant en place toute une maison d’édition pour la diffusion des connaissances. Ecrivain et enseignant il n’a pas ménagé un carré de son temps pour essaimer le patrimoine congolais bien que vivant en Belgique. Il n’a manqué aucune activité littéraire se déroulant au pays, Bienvenu Sene a eu à implanter sa maison d’édition à Limeté, Kingasani, Masina, Kasavubu tout en promouvant les jeunes talents littéraires. Votre rédaction reviendra davantage sur ce dossier, et présente toutes ses condoléances à la famille de l’illustre disparue, tout en leur rappelant Paul Valéry qui disait:“Les grands hommes meurent deux fois : une fois comme homme, et une fois comme grand.”

                                                                                                               Freddy Kabeya