décembre 3, 2022

La BD congolaise au cœur des échanges entre Hilaire Mbiye et le public à l’Ifasic

            Ce samedi 11 juin le professeur Hilaire Mbiye a animé un échange scientifique dans la bibliothèque de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (Ifasic) autour des enjeux de la Bande Dessinée congolaise.

            Le bédélogue a articulé son intervention autour de son ouvrage « Bande dessinée africaine francophone. Son histoire et son discours » publié en mars 2012 aux éditions universitaires européennes. Ce livre est en fait une somme de différentes contributions scientifiques de l’auteur autour de la problématique du 9è art.  Les échanges ont essentiellement tourné autour du troisième axe de l’ouvrage qui consacre la BD comme miroir à travers lequel toute une société peut se voir, se juger et se reconnaître.

             Après avoir présenté son exposé l’orateur du jour s’est évertué à répondre à un certain nombre des préoccupations du public. Entre autres il a eu à souligner les rapports BD et autres médias, à situer la BD par rapport à l’approche numérique si en vogue…

             Il faut noter que Hilaire Mbiye Lumbala est docteur en communication de l’université catholique de Louvain, auteur d’une thèse de doctorat sur la bande dessinée africaine francophone. Il est auteur de plusieurs articles sur la bande dessinée africaine francophone et sur la caricature dans différentes revues. Il participe, en tant que conférencier ou membre du jury des concours, aux différentes manifestations de la bande dessinée africaine. Il est actuellement professeur de sémiologie, communication visuelles et narratologie à la faculté des communications sociales de l’université catholique du Congo (UCC) et au département de sciences de l’information et de la communication de l’université pédagogique nationale (UPN).

               Dans l’assistance on a aussi noté la présence de Jérémie Nsingi, bédéiste auteur de la saga BD « Miss Diva » et membre de la Nouvelle Dynamique de BD. Jérémie a aussi exposé certaines de leurs récentes publications.

                La conférence s’inscrit dans le cadre des nouvelles animations de la bibliothèque de l’Ifasic sous la supervision du Secrétariat Général Chargé de la Recherche, et sous la coordination directe du professeur Kitumu Mayimona.