juillet 6, 2022

Les seuils légaux autorisés dans l’utilisation de la farine de manioc et de la farine de blé en RDC passe de 10% au 20%

               Patrice Musoko, président de l’Association Congolaise des Consommateurs des produits Vivriers (ASCOVI) a ce mardi 21 juin fixe l’opinion sur l’observance des seuils tolérés par nos gouvernants dans l’intégration des farines de manioc dans la panification et la pâtisserie.

                Suivant les prescrits de « l’avant-projet de norme de la panification sur base de la farine de manioc en notre possession il y a actuellement une forte tolérance quant aux seuils.  Cet avant-projet qui a inspiré l’arrêté ministériel prévoit l’intégration de la farine de manioc panifiable à hauteur de 10% dans la panification. Mais, actuellement, ce seuil est passée à 20%. Et, selon certaines études menées à l’Université de Kinshasa, dans la pâtisserie, ce seuil varie de 5 à 100% dans la confection des gâteaux, biscuits, pizza, etc…

                  Et monsieur Musoko de déclarer : « … il était recommandé aux boulangers d’utiliser au moins 10% en ce qui concerne l’intégration de farine de manioc dans la fabrication de pain et 20% dans la pâtisserie. Lorsque nous parlons de pâtisserie vous avez les gâteaux, les biscuits, les beignets, tout ça fait partie de la pâtisserie. »