décembre 7, 2022

Relance de la promotion de la femme de l’Enseignement Supérieur

Dans une récente note circulaire le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka appelle à soutenir le projet de la promotion de la femme enseignante du supérieur.

Selon l’ACP qui livre l’information, cette recommandation est inspirée par deux structures engagée à savoir, le regroupement des femmes professeurs  d’université et la plate-forme de l’Université de Liège/Belgique (PACODEL) et le « Cercle Sophie Kanza ».

A propos du  « Cercle Sophie Kanza », il faut savoir qu’il fut créé en 2010, du nom de la première congolaise diplômée d’université, ce cercle est une association des femmes professeurs d’université au Congo. Ses objectifs s’articulent autour de l’équité du genre, du savoir des femmes dans le domaine de science et technologie, de la promotion de la carrière des femmes professeurs d’université et de leur participation au renforcement de la capacité contributive des femmes de tous les horizons au développement national. Le « Cercle Sophie Kanza » est présidée par Berthe Zinga Ilunga, professeur à la faculté de médecine de l’Université de Kinshasa dont elle est la première femme à avoir distinguée dans le domaine chirurgicale en même la première femme gynécologue agrégée d’Enseignement supérieur.