janvier 28, 2023

Société : 8 croates adoptent illégalement 4 enfants congolais en Zambie

La Dynamique de Lutte Contre le Trafic Humain (DCTH) alerte l’opinion publique sur le trafic et le transfert illicite de 4 enfants d’origine congolaise en Zambie. Ces enfants âgés de 1 à 3 ans ont transité par un orphelinat prête-nom situé sur le sol congolais, du frontière zambien de Ndola.

Pour Dieu-Merci Kitambo, coordonnateur de la DCTH qui signe le communiqué de presse pour dénoncer l’impair, les autorités zambiennes saisies de l’affaire ont instruit une procédure judiciaire qui a incriminé les 8 ressortissants croates mis en cause avant de leur accorder une libération sous condition.

D’après le média tanzanien www.lusakatimes.com/ qui relaie cette info, les 8 croates indexés sont respectivement 4 couples : Damir Magic âgé de 44 ans, sa épouse Nadica Magic âgée 45, Subosic Zoran âgé de 52 ans, son épouse Azra Imamovic Subosic âgée 41 ans, Ladislav Persic âgé de 42 ans, son épouse Aleksandr Persic âgée de 40 ans, Noah Kraljevic âgé de 45 ans et sa femme Ivona Kraljevic âgée elle de 36 ans.

 Pendant ce temps les enfants victimes sont toujours en territoire zambien. Cela en interpellera certes la cellule de la présidente congolaise qui s’occupe spécifiquement de la lutte de la traite.

Il faut noter que depuis le 29 septembre 2022, l’ONU va plus loin et permet de reconnaître dans certains cas les adoptions illégales d’enfants comme crime contre l’humanité. Et, la RDC vit un moratoire sur les adoptions internationales depuis 2013, et depuis lors le pays un quelconque outil sécuritaire pour lutter efficacement contre le trafic d’enfants. D’où l’appel de la DCTH au gouvernement à plus d’implication pour lutter contre le trafic d’enfants dont les plus grands sponsors se retrouvent tant au parlement que les hauts appareillages de l’état à en croire les noms fichiers par la base de données d’Interpol en RDC.

La vie humaine est sacrée.